23 Mar 2018

Travail en freelance : défis et solutions

Succès et média
Image Travail en freelance : défis et solutions

Selon la publication d'Upwork « Freelance in America : 2017 », 57,3 millions d'Américains (36% de la main-d'œuvre américaine) sont des indépendants. On estime que les travailleurs en freelance contribuent à l'économie à hauteur de 1,4 billion de dollars par an, et ce chiffre ne cesse d'augmenter.

Les prévisions indiquent que la majorité de la main-d'œuvre américaine sera constituée de travailleurs indépendants d'ici 2027.  Les travailleurs indépendants font face à des défis que des employés normaux n'ont pas. Mais il existe des solutions à ces défis.

En tant que travailleur indépendant depuis 35 ans, voici quelques-unes de mes solutions.

La stabilité

On pense depuis longtemps que le fait d'avoir un emploi est synonyme de sécurité. Cette hypothèse a été un peu oubliée lors de la crise économique de 2008, quand aucun emploi était à l'abri d'une suppression. Néanmoins, les travailleurs en freelance s'inquiètent de la stabilité de leur emploi et de leur revenu.

Ma solution : se faire un portefeuille de clients. Répartir le travail sur un certain nombre de missions différentes permet de s'assurer qu'il y a toujours du boulot. Il ne faut pas être dépendant d'un seul client même s'il semble rentable. Objectivement, un travailleur indépendant qui a un portefeuille diversifié de clients peut avoir une plus grande stabilité parce qu'il ne dépend pas d'un seul employeur comme le sont les employés.

La prévisibilité du revenu

Les employés ont un salaire régulier, ce qui facilite la budgétisation de leurs besoins. Les revenus des travailleurs indépendants fluctuent selon le nombre d'emplois offerts. Selon la publication d'Upwork citée précédemment, 63 % des travailleurs indépendants à temps plein piochent dans leurs économies au moins une fois par mois, contre 20 % des salariés à temps plein.

Ma solution : séparez vos revenus professionnels de votre compte personnel, puis transférez chaque mois un montant régulier. De cette façon, l'argent viré sur votre compte personnel est semblable à une paie et vous pouvez budgétiser en conséquence pour vos besoins personnels. Lorsque les affaires vont bien, déposez le maximum de fonds sur le compte professionnel pour qu'il y en ait assez pour quand les affaires vont au ralenti.

Les avantages

Les employés bénéficient d'une couverture maladie, de l'épargne-retraite et d'autres avantages sociaux offerts par leur employeur. Les travailleurs indépendants doivent s'offrir leurs propres avantages.

Ma solution : en vous déclarant auto-entrepreneur vous pouvez cotiser au RSI, la caisse de retraite pour les indépendants. 

La vie sociale

Les employés peuvent rencontrer leurs collègues n'importe quand au bureau. Les travailleurs en freelance sont généralement seuls. Mais ils ne sont pas obligés d'être seuls tout le temps.

Ma solution : s'organiser. Selon vos préférences personnelles, vous pouvez aller travailler dans des espaces de coworking. Il y a des espaces conçus exprès pour les travailleurs en freelance. Nomad Capitalist a une liste des meilleurs espaces de coworking aux États-Unis en 2018. Pour un indépendant qui travaille principalement à domicile, il est possible de planifier des réunions en personne ou de collaborer en ligne, et ce, aussi souvent qu'il le désire. Cela peut créer le sentiment d'appartenir à une communauté.

Pour conclure

Être en freelance, que ce soit une activité à temps plein ou à temps partiel est une chose de plus en plus susceptible de vous arriver dans l'avenir, si ce n'est pas déjà le cas.

Mon livre, « J. K. Lasser's Guide to Self-Employment », paru il y a plusieurs années mais toujours d'actualité, mettait en évidence le développement du travail en freelance et la nécessité pour les indépendants de maîtriser les tâches administratives comme les déclarations d'impôts, les assurances et les avantages sociaux. Il y a des solutions aux défis auxquels vous êtes confrontés, mais c'est à vous de les relever.